Air Sûr : nouveau départ

La pollution atmosphérique due aux particules fines serait responsable de 48.000 décès par an, soit la 3ème cause de mortalité en France derrière le tabac et l’alcool. adidas stan smith uomo C’est en tout cas la conclusion d’une étude publiée par Santé publique France, l’organisme en charge de la veille sanitaire dans l’Hexagone, qui affirme que 34.000 décès seraient évitables. Joey Bosa Ohio State Jerseys Il faut dire que tout le monde est exposé à la qualité de l’air intérieure ou extérieure.

Encore faut-il pouvoir mesurer, réaliser un diagnostic et bénéficier de conseils d’un expert pour améliorer la qualité de l’air. C’est le métier de la société Air Sûr dont le bureau d’étude peut apporter des solutions de traitement de l’air qui sont à la pointe de la technologie ou encore afficher en temps réel et à l’aide de capteurs, les taux de particules fines présentes dans l’air ambiant. Sac à Dos Kanken Fjallraven Elle est également en mesure de réaliser des prélèvements. new balance 997 on sale Les résultats d’analyses, confiées à des laboratoires accrédités, sont alors interprétés par ses experts « pour déterminer avec précision la présence éventuelle de polluants, leurs concentrations dans l’air et la comparer aux valeurs réglementaires et aux valeurs guide ». fjallraven kanken mochilas En cas de dépassement, Air Sûr peut procéder à « la recherche des sources (revêtements, peintures, activité industrielle voisine, etc.) et peut accompagner le client dans la mise en place de solutions ».

Les débouchés d’Air Sûr sont énormes. billig nike air max 2016 La réglementation ne cesse d’évoluer et les pouvoirs publics ont pris pleinement conscience des dangers liés à la qualité de l’air. Ray Ban Du coup la société peut se targuer d’intervenir auprès de laboratoires pharmaceutiques, de multiplex de cinéma, de centres commerciaux ou encore d’entreprises industrielles (plasturgie, matériaux composites, ateliers de l’industrie mécanique, agro-alimentaire, chantiers confinés etc) soucieuses d’assurer une bonne ventilation sur les postes de travail ou d’évaluer les risques professionnels.

Les bureaux et les espaces recevant du public, ainsi que les crèches et les hôpitaux sont aussi concernés par la qualité de l’air. Nike Air Huarache Pas Cher Parmi ses clients Air Sûr peut compter Eiffage, la Poste, l’Oréal, le Crédit du Nord, BNP Paribas mais également des chaînes de crèches et de nombreux hôpitaux.

air sur 2

Sur ce secteur en pleine évolution, Air Sûr continue à investir en R&D pour garder une longueur d’avance et proposer à ses clients des solutions avec toujours plus de valeur ajoutée. Nike Air Max 2016 Heren wit Par exemple, Air Sûr a mis au point une méthode d’évaluation des émissions de NOx et de particules fines pour les flottes automobiles qu’elle propose aujourd’hui à de grands gestionnaires de flotte comme la Ville de Paris, des compagnies de taxi ou les services de sécurité civile.

La société Air Sûr qui a mis en sommeil ses activités de commercialisation du purificateur « Takkair SGQ » destiné notamment aux professionnels, se concentre désormais sur le conseil et l’expertise. C’est la raison pour laquelle elle a déprécié dans ses comptes 2015 une partie de ses projets en recherche et développement. Garrett Richards Baseball Jersey Au final l’exercice clos le 31 décembre 2015 s’est soldé par une perte nette de 451.855 euros (dont 428.325 euros de dépréciation) pour un chiffre d’affaires de 429.751 euros en progression de 32 %.

L’exercice 2016 s’annonce bien meilleur puisque la direction anticipe 550.000 euros de CA et un retour aux bénéfices.

About Raphaël Prunier
Raphaël Prunier est rédacteur indépendant dans le domaine de la finance.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*