Christophe Charret : Itinéraire d’un businessman autodidacte

Retour sur le parcours de Christophe Charret, de la création de Diet World il y a 12 ans jusqu’à son introduction en bourse sur Alternativa.

Doté d’une bonne dose d’audace, il lance en 2003 Diet World en se basant sur un seul produit, B. Slim, une tisane détox et amincissante. L’audace ne s'arrête pas la, il prend le risque de développer son produit sur de la mauve crépue, une plante dont le coût avoisine les 600 € le kilo. 

Le pari est réussi, il parvient à convaincre plusieurs dizaines de pharmacies et para pharmacies et engrange 500 000 € de bénéfice au terme de la première année d’existence, ce qui lui permettra de recruter 6 commerciaux entre 2003 et 2005.

Fort de la réussite de son unique produit, il attendra 2009 pour en lancer un second, ce dernier portera le nom de B. Love, un stimulant sexuel sans les risques d’effets secondaires.

Il retente le pari d’une plante dont le coût est très élevé (6000 € le kilo), l’épimedium. Ce nouveau pari est une réussite, la société se développe rapidement, et s’exporte via des implantations à partir de 2012 dans de nombreux pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg et la Suisse).
C’est à ce moment qu’il profite de sa réussite pour reprendre la société Baija (Bains et Nature), il retravaille le concept de cette marque qui touche au bien-être et en profite pour faire du “Made In France”.

En 2014, il lance le 3ème produit de la gamme B, appelé B. Splendid, le produit cible aussi bien les hommes que les femmes, le succès frappe encore. Plus récemment, il a enrichi sa gamme d’un nouveau produit, B. Smile, une gomme pour blanchir les dents.

 

téléchargement (1)

 

Son chiffre d’affaire est aujourd’hui évalué à 1,7 million d’€ réalisé sur 1200 points de vente.

Sa société est depuis mai dernier cotée sur Alternativa, cette introduction en bourse a permis à Diet World d’obtenir deux levées de fond (une première de 217 000 €, puis une seconde de 300 000 €) tout en gardant son statut d’actionnaire majoritaire.

Cet apport d’argent va lui permettre de restructurer ses effectifs (12 commerciaux) dans le but de consolider l’export et de convaincre 3000 points de vente dans les 3 ans à venir.

Son objectif est de multiplier par cinq son chiffre d’affaire dans les cinq prochaines années.

En attendant, il continue son ascension, et prépare la nouvelle gamme de produit, B. Nature (sortie prévue en mars prochain) dont l’égérie sera la chanteuse Lio qui apparaîtra dans des spots de 45 secondes chacun uniquement sur le web.

Lire l'article en entier 

About Jonathan
Digital Marketing Manager chez Alternativa.fr

Leave a comment

Your email address will not be published.


*