Finance, Fintech & Crowdfunding – La Revue de Presse d’Alternativa – 30ème édition

fintech

La banque espagnole BBVA porte à 250 millions d'euros sa mise sur les fintech

Le groupe bancaire espagnol Banco Bilbao Vizcaya Argentaria ne compte pas se laisser doubler par la concurrence sur les fintech. Déjà présente sur le marché avec des prises de participation et des rachats de start-up, l'entreprise va confier 250 millions d'euros au fonds américain Propel Venture Partners, pour qu'il les place dans des jeunes pousses de la finance.

Elle avait déjà investi 100 millions en 2013 et avait confié la gestion de ces fonds à une structure interne : BBVA Ventures. La suite de l'article à lire sur le site d'Usine Digitale

 

Financement de fintech : sur un total de 960, seules 13 opérations ont été réalisées en France en 2015

Les fintech minaudent pour séduire les investisseurs, et cela fonctionne : en 2015, elles ont attiré 12,5 milliards de dollars d'investissement dans le monde. 860 opérations de financement ont été conclues cette année-là, selon un rapport diffusé par Innovate Finance, une organisation à but non lucratif britannique, qui vise à booster le développement des start-up de la finance du pays. Les sommes en jeu étaient en moyenne échelonnées entre 1 et 5 millions de dollars.

La totalité de l'article sur le site d'Usine Digitale

 

G20 : le Conseil de stabilité financière se penche sur le  cas des "fintech"

L'organisation dirigée par Mark Carney enquête sur les risques que les nouvelles technologies financières sont susceptibles de faire courir au système financier mondial.

Les fintech, un danger pour la finance mondiale ? Pour le conseil de stabilité financière, institution parente du G20, la question se pose sérieusement. Son président Mark Carney, a indiqué lors du G20 Finances que son organisation se pencherait sur l'impact des nouvelles technologies appliquées à la finance sur le système mondial.

Lire la suite de l'article sur le site de La Tribune

crowdfunding v2

"Crowdfunding" : les trois risques que doivent éviter les plateformes de prêt

De part et d'autre de l'Atlantique, les acteurs du financement participatif affichent des préoccupations différentes.

Si le concept est le même outre-Atlantique et sur le Vieux continent, l'environnement économique et réglementaire diffère. Dans leur montée en puissance, les plateformes européennes de finance participative ne rencontrent pas toujours les mêmes difficultés que leurs homologues américaines. 

La totalité de l'article sur le site des Echos

 

Le crowdlending : phénomène de mode ou révolution durable ?

Depuis quelques années, Internet et les nouvelles technologies ont permis l'émergence de nouveaux business models privilégiant des circuits courts. Communément appelés "Peer to Peer", ils mettent en relation des particuliers, à la recherche de biens et de services, avec d'autres particuliers, souhaitant louer ou vendre ces biens et services. Avec le crowdlending, le Peer to Peer vient aujourd'hui transformer un pan jusqu'alors relativement préservé de notre économie, celui de la banque.

Les explications sur le site du Journal du Net.

blockchaine

Le Bitcoin ne devrait pas changer le monde, mais la blockchain pourrait bien s'en charger

Les crypto-monnaies digitales comme le Bitcoin n'ont peut etre pas réussi à évincer les monnaies traditionnelles, mais la technologie qui sous-tend le Bitcoin pourrait bien etre à l'origine d'une révolution dans le secteur financier et dans d'autres industries. Cette technologie s’appelle la blockchain. 

L'intégralité de l'article sur le site de La Tribune

La blockchain, affaire d'Etat ?

En permettant des transactions en toute confiance  mais sans aucun contrôle centralisé, la technologie blockchain - sur laquelle s'appuie déjà  le bitcoin - se révèle aussi révolutionnaire que le fut Internet en son temps. Un député se propose de sensibiliser les parlementaires à son sujet.

Le 24 mars prochain, Jean Launay, député et président de la commission parlementaire du numérique et des postes, ouvrira à l'Assemblée Nationale une séance consacrée à un sujet informatique pointu : la blockchain.

La suite de l'article sur le site de La Fabrique.

pme-&-startup

French Tech : "Eviter que l'ISF plombe les business angels français"

Ce mercredi 16h, à l'Elysée, François Hollande reçoit les lauréats du French Tech Ticket, programme d'aide aux start-uppers étrangers pour venir développer leur projet dans l'Hexagone. Le président devrait en profiter pour annoncer une mesure très attendue de l'écosystème français de la tech, un dispositif fiscal permettant aux ex-entrepreneurs de se reconvertir business angels sans plus être handicapés par les questions fiscales.

L'article dans sa totalité sur le site de Challenges

 

Les "hedge funds" contribuent à l'envolée de la richesse des milliardaires aux Etats-Unis

L'année 2015 a été l'une des pires pour les "hedge funds", mais pas pour tous les professionnels, notamment les grands fonds historiques du secteur. Selon le magazine Forbes, les dix gérants de fonds alternatifs les plus en réussite ont gagné 9,4 milliards de dollars en 2015. Parmi eux figurent les fondateurs de trois fonds quantitatifs, qui ont enregistré de bonnes performances en 2015.

Lire l'article sur le site des Echos

 

La France fait les yeux doux aux start-up du monde entier

La French Tech octroie à 50 start-uppers un accompagnement d'un an au sein de l'écosystème parisien. Le dispositif French Tech Ticket devrait s'étendre à l'Hexagone et quadrupler le nombre de lauréats dès 2017.

Ce mercredi 2 mars, à l'Elysée, François Hollande découvrira la dernière réalisation de la French Tech. Six des 50 lauréats du French Tech Ticket pitcheront leur projet devant le président de la République, eux qui ont été sélectionnés pour développer leur start-up dans l'Hexagone.

La suite de l'article sur le site des Echos

 

La Société Générale collabore avec 360 start-up et plusieurs fonds de capital-risque

La Société Générale conduit une veille industrielle sur les start-up qui pourraient faire évoluer son secteur, mais aussi ses différents métiers internes. La banque a tissé des partenariats avec 360 jeunes pousses. Elle collabore également avec des fonds de capital-risque et a directement investi dans le fonds d'amorçage 360 Square.

L'intégralité de l'article sur le site de l'Usine Digitale

 

Les pères de la French Tech créent un contrat type pour les levées de fonds

Le document devrait faire parler de lui dans la French Tech. Le Galion Project, un Think tank créé par le fondateur de Criteo, Jean-Baptiste Rudelle, vient de publier un "term sheet" standardisé, un contrat type censé aiguiller tout entrepreneur qui lève des fonds et est confronté pour la première fois à des investisseurs professionnels.

L'article dans sa totalité sur le site des Echos.

 

 

About Jonathan
Digital Marketing Manager chez Alternativa.fr

Leave a comment

Your email address will not be published.


*