Interview de Charles-Henri Dubail, dirigeant de Victoires SA, actuellement en augmentation de capital sur Alternativa.fr

Pouvez-vous nous présenter Victoires SA et vos activités ? Comment est née l'idée ?

Victoires s’est spécialisée dès 1987 dans l’information professionnelle, notamment à destination des communes. Nous sommes devenus leader dans l’information environnementale (Environnement Magazine), le droit de la presse (Légipresse) et nous exploitons le plus ancien titre de presse communale (Journal des Communes créé en 1827). Tout cela nous a amené à nous développer pendant 20 ans dans le périmètre traditionnel « média ». Mais la révolution numérique en cours a particulièrement bousculé les médias, créant également des opportunités. Aujourd’hui il faut se développer dans des services « hors médias » autour de nos marques fortes. Nous sommes connus des collectivités et nous sommes légitimes pour leur parler ! C’est ainsi qu’est née l’idée LégiLocal.

 

Quelles sont les opportunités de développement que vous avez identifié ?

LégiLocal vise à aider les directeurs généraux des services et les élus des communes et des communautés de communes à sécuriser leurs actes juridiques - la plus grosse production normative annuelle - en mettant à leur disposition un réseau professionnels, dans lequel ils échangent leurs bonnes pratiques et ont accès à des services gratuits et en leur proposant des services payants dont une assistance juridique par téléphone et de la documentation d’expertise. Nous réfléchissons à d’autres services payants, bien sûr, mais la première étape est de peupler le réseau. Ainsi nous pourrons connaître en permanence leurs besoins et le cas échéant y répondre.

 

Quel est votre objectif de levée de fonds ? Quel est le but de votre emprunt ?

Nous avons déjà levé un peu plus de 400 K€ l’an dernier sur Alternativa et souhaitons encore lever environ 300 K€. Ces fonds sont utiles pour accélérer le développement en s’appuyant sur des actions commerciales. En effet, le plus vite nous aurons installé la marque LégiLocal auprès des collectivités et créé une habitude le mieux nous pourrons monétiser le service.

 

Quels sont vos prochains défis à relever ?

Tous les défis sont à relever en permanence, c’est ça l’entreprise ! Surtout aujourd’hui. Le peuplement du réseau est quand même le premier défi sur lequel nous travaillons. Nous avons passé des partenariats pour cela avec des associations d’élus et de directeurs de services de collectivités comme Villes-Internet. Mais nous pensons aussi à la prochaine étape : nous venons d’entrer en R&D avec la DILA (Journaux officiels) et l’iGN pour automatiser la géolocalisation des données des actes des communes par exemple.
 
 

Quelle est votre perception du crowdfunding et d'Alternativa ?

Grace à Alternativa, j’ai le sentiment d’avoir des actionnaires authentiques. Nous les rencontrons dans notre tour de France pour expliquer la société Victoires SA et ses développements. Ils posent des questions sur les produits et services, s’intéressent aux aspects commerciaux, aux besoins des collectivités, proposent que nous rencontrions le maire de leur commune, etc. C’est la vraie vie pour un entrepreneur !

Victoires

Diversifiez vos investissements, Diminuez vos impôts & Constituez-vous un portefeuille de PME cotées avec Alternativa.fr
 
 Téléchargez le Stock Guide.

L'équipe Alternativa est à votre écoute :
trade@alternativa.fr - 01 42 27 85 51
About Jonathan
Digital Marketing Manager chez Alternativa.fr

Leave a comment

Your email address will not be published.


*